Expérimentations 2020-2022

2020

Observation de l’état de dégradation des silos abandonnés : un laissé vide, sans intervention et l’autre en cours de remplissage avec les déchets du site.

Déstockage de la production d’engrain en 2019 (sous la forme d’épillet) dans cinq silos. Quatre pour lesquels le grain était protégé par un paillage des parois et du fond, et le cinquième pourvu d’un enduit de paroi réalisé en mélange terre-paille. La quantité totale enfouie un an auparavant est d’un tonne deux. Les conditions particulières de stockage jamais rencontrées jusqu’alors ont conduit à la fermentation de l’intégralité des stocks. Ce résultat est en cours d’analyse.

Le stockage de la production d’engrain de 2020 a été abandonné afin de de prendre le temps de comprendre le processus de fermentation. Tous les silos sont alors réservés par la mise en place d’un remblai de terre après grattage des parois.

Durant l’hiver : tests de meunerie et de boulangerie réalisés à partir de grains fermentés.

2021

Juillet : Obtention de la subvention par l’Agence Nationale de la Recherche et création du projet de recherche SilArcheoBio (ANR-21-CE27-001-02)

Renouvellement du PCR “Expérimentation archéologique d’ensilage préindustriel en Roussillon”.

Observation de l’état de dégradation du silo abandonné, apport de déchets et de remblais.

Déblais de quatre silos réservés.

Stockage dans ces silos selon le protocole de protection habituel (paillage et bouchon en mélange terre paille) avec deux céréales différentes : engrain sous la forme d’épillet et un « mélange de blé ancien » (froment).

Sur le site de Perpignan, creusement de la fosse destinée à la conservation en vase enfoui (protocole reporté à 2022). La fosse est réservée par la mise en place d’un remblai de sable.

2022

Expérimentation sur le terrain au printemps :

  • Creusement de quatre nouvelles fosses à Alénya et de quatre autres sur le site de Perpignan selon le gabarit classique : goulot cylindrique, chambre de stockage galbée, fosse d’une capacité totale de 800 à 1000 L.
  • Relevé par photogrammétrie de ces silos
  • Vidange de la moitié du stock d’un silo d’Alénya pour observer le grain à N+8 mois et avant la période estivale.

Expérimentation sur le terrain en automne :

  • Sur les deux sites : stockage d’engrain produit en 2022 sous la forme d’épillet (au total quatre silos avec paillage des parois et quatre autres avec le grain directement au contact avec l’encaissant).
  • A Alénya seulement : enfouissement d’orge dans deux silos (l’un avec paillage des parois, et l’autre sans). Le but étant de comparer la conservation dans deux terrains différents, et l’impact du paillage sur la qualité du stockage sur un cycle d’un an.
  • A Perpignan seulement, conservation en jarre enfouie, fermée par une dalle de schiste couverte d’un dôme de mélange terre-paille.

2022

Mai

  • Expérimentation sur le terrain à Perpignan et à Alénya.

Juin

  • le 06 : Journée Nationale de l’Archéologie, exposition légère de présentation de l’expérimentation organisée au centre archéologique Rémy Marichal (musée-site de Ruscino, Perpignan). Cécile Dominguez, Inrap.
  • le 10 : Sciences et Recherches Participatives : un atout pour un changement d’échelle de l’AB en Occitanie ? à l’EPLEFPA Charlemagne de Carcassonne (11). Observations de grains de petit épeautre issus de fouilles et d’expérimentation.  Eric Yebdri, Inrap et Maxime Guillaume, Inrap.
  • le 17 : Journée Européenne du Patrimoine, Ateliers « L’ensilage dans les temps anciens ». Laurent Savarese, ville de Perpignan ; Jérôme Ros, Isem ; Cécile Dominguez, Inrap ; Alain Casenove, association Circé.

Septembre

  • Expérimentation sur le terrain à Perpignan et à Alénya
  • le 21 : Journée de présentation et d’échanges interprofessionnels :  Inrap, BioCivam, Inrae Montpellier, MycSa, Lycée agricole de Carcassonne, paysans, céréaliers, meuniers et boulangers d’Occitanie. Coordination, Eric Yebdri (Inrap).

Octobre

  • le 26 : communication au congrès international d’expérimentation (CONEXP) à Pézenas (Hérault, France). Modalités de stockage confiné. L’exemple des silos expérimentaux d’Alénya par Cécile Dominguez, Inrap avec les collaborations de Eric Yebdri, Inrap, Francis Fleurat-Lessard, Insecto-Net IAA ; Jérôme Ros, ISEM ; Jean-Michel Savoie, MycSA ; Tanguy Wibaut, Inrap

Décembre

  • Parution de l’article « Ensilage expérimental en Roussillon. Approche croisée de l’archéologie et de la biologie. » Archéopage hors série n°6, p.178-186. Cécile Dominguez (Inrap, UMR 5140 « ASM »), Eric Yebdri (Inrap) Avec la contribution de Francis Fleurat-Lessard (Insecto-Net IAA), Jérôme Ros (Cnrs, UMR 5554 « ISEM »), Jean-Michel Savoie (Inrae, UR 1264 « MycSA »), Tanguy Wibaut (Inrap).

2021

Juillet : Obtention de la subvention par l’Agence Nationale de la Recherche et création du projet de recherche SilArcheoBio (ANR-21-CE27-001-02)

Décembre : Réunion de lancement de l’ANR SilArcheoBio au centre archéologique Rémy Marichal (musée-site de Ruscino, Perpignan). Coordination : Jean Michel Savoie, MycSA ; Jérôme Ros, Isem ; Eric Yebdri, Inrap.

Le projet

Les expérimentations archéologiques d’ensilage ont débuté en 2016 dans les Pyrénées-Orientales (financement Inrap et Drac Occitanie) avec l’objectif principal de comprendre le fonctionnement de cette technique de conservation et des différentes adaptations possibles en fonction du terrain et du climat. Les résultats attendus initialement étaient destinés à éclairer les découvertes archéologiques et carpologiques, elles sont désormais d’un apport plus large à destination des spécialistes du stockage actuel et des agriculteurs en quête de solutions alternatives de conservation.

En 2017, la collaboration avec le laboratoire Inrae MycSA et la société Insecto Net IAA ; et en 2020 avec le laboratoire Cnrs Isem, nous ont permis d’élaborer un programme d’expérimentation annuel dont les résultats et la portée scientifique pluridisciplinaire, a été salué par l’Agence Nationale de la Recherche. L’ANR SilArcheoBio (ANR-21-CE27-0013-02) portée par MycSA, l’Inrap et l’Isem, et en collaboration avec les sociétés Acter archéologie et Insecto Net IAA, est financée jusqu’en 2025.

La poursuite des recherches s’enrichit en 2022 du partenariat avec la Ville de Perpignan et le centre archéologique Rémy Marichal qui accueille dans l’enceinte du musée-site de Ruscino le second site d’expérimentation. Complémentaire au premier (situé à Alénya dans l’unité Inrae) les recherches permettront désormais une comparaison des résultats dans une même région mais dans des terrains de nature géologiques différentes. Les autres thématiques développées sont la conservation en jarre enfouie, la conservation de l’orge et d’autres variétés de céréales. La collecte de données sur la taphonomie du silo ou de la fosse abandonnée engagés dès 2018 sont également poursuivie et seront engagés sur les deux sites.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search